La Mission Permanente d’Observation du Saint-Siège auprès de l’UNESCO et le Dicastère pour le Service pour le Développement humain intégral présentent

Invitation et note conceptuelle du Colloque : "Dialogue social - Rapprochement des cultures par les langues"

Maison de l’UNESCO, 16 mai 2017

Accueil > Actualités > Invitation et note conceptuelle du Colloque : "Dialogue social - (...)

Sous le Patronage de l’UNESCO, le Dicastère pour le Service pour le Développement humain intégral et la Mission permanente d’Observation du Saint-Siège auprès de l’UNESCO organisent le colloque "Dialogue social - Rapprochement des cultures par les langues" le mardi 16 mai 2017, de 15 à 18 h, à la Maison de l’UNESCO (Salle II).
Le colloque est organisé en collaboration avec les Missions Etrangères de Paris.

Le but du colloque est de promouvoir le rapprochement des cultures par les langues qui ne sont pas seulement un instrument de communication mais surtout de création de la pensée. Le rôle médiateur, pratique et symbolique des langues pour accomplir le dialogue interculturel et la rencontre des cultures devient, donc, central.

En effet, nos sociétés de plus en plus diversifiées sont caractérisées par la cohabitation de personnes, groupes et peuples de différentes origines, langues, cultures et religions dans un même contexte. Ils sont appelés à apprendre à vivre ensemble dans la paix et le respect réciproque.

Comme le Pape François l’a écrit :

C’est le moment de savoir comment, dans une culture qui privilégie le dialogue comme forme de rencontre, projeter la recherche de consensus et d’accords, mais sans la séparer de la préoccupation d’une société juste, capable de mémoire, et sans exclusions. L’auteur principal, le sujet historique de ce processus, c’est le peuple et sa culture, et non une classe, une fraction, un groupe, une élite (Exhortation Apostolique Evangelii Gaudium, IV. Le dialogue social comme contribution à la paix, 239).


Voir le carton d’invitation complet

PDF - 1.1 Mo

L’UNESCO, de son coté, reconnait une grande importance aux langues et mène une stratégie qui se base sur la reconnaissance de l’interaction dynamique entre la diversité linguistique et la diversité culturelle. Le respect des droits linguistiques est essentiel à l’accomplissement des Objectifs de développement durable de l’Agenda 2030 et à la coexistence pacifique.

Voir aussi :
UNESCO : Langues et multilinguisme

Document(s)