Le Prix UNESCO-Sharjah financé par les Emirats Arabes Unis récompense le Saint-Siège

Le Père Blanc Michel LAGARDE, de la France, et son enseignement à l’Institut Pontifical d’Etude Arabe et Islamique récompensés par le Prix UNESCO-Sharjah au titre du Saint-Siège

UNESCO, 29 septembre 2005

Accueil > Actualités > Le Père Blanc Michel LAGARDE, de la France, et son enseignement à l’Institut (...)

Les Emirats Arabes Unis finance chaque année le prix UNESCO-Sharjah pour la culture arabe.
Cette année, le grand jury a choisi d’attribuer le prix au Père Blanc Michel Lagarde,et a son enseignement au PISAI (Institut Pontifical d’Etude Arabe et Islamique) et au Prof. Tahar Ouettar, de l’Algérie.

Il est le premier prêtre catholique à être ainsi récompensé. Ce prix honore le travail de traduction du Père Lagarde et de son enseignement au PISAI. Ils sont aussi reconnus les efforts de l’Église pour promouvoir le dialogue interreligieux, spécialement avec les musulmans, et aussi tout le travail du PISAI pour la formation de chrétiens à un dialogue en vérité, scientifiquement fondé, dans l’étude précise des sources religieuses.

Le dossier complet sur le Prix UNESCO-Sharjah

PDF - 3.3 Mo

Le Père Blanc Michel Lagarde est reconnu comme l’homme du dialogue en vérité, basé sur des sources sérieuses, qui permet le respect de l’autre tout en étant capable de l’interpeller. C’est ce qu’il appelle, en terme imagé, le “dialogue musclé”. Il n’apprécie pas le dialogue de compromis qui tente à éviter les discussions ou ce qui blesse, en cherchant un plus petit dénominateur commun réducteur et édulcorant, qui finit par trahir la vérité. C’est cette exigence de vérité et de sérieux qui l’a poussé à entreprendre cette œuvre immense d’étude approfondie des sources de la pensée musulmane. Et c’est cette même double exigence qui fait de lui aussi un passionné des mystiques chrétiens et de l’exégèse chrétienne. Michel est aussi un confrère agréable, accueillant, qui aime blaguer et taquiner. Il aime le beau, en musique, peinture, poésie, théâtre ; Michel est aussi resté très attaché à sa région natale.

Lire la biographie complète du Père Lagarde

PDF - 78.1 ko

Le prix Sharjah
Le prix Sharjah pour la culture arabe a été créé en 1998 par le gouvernement de les Emirats Arabes Unis, pour commémorer la désignation de la ville de Sharjah en tant que « Capitale culturelle de la région arabe » sous le patronage de l’UNESCO.
Il récompense les efforts d’un ressortissant d’un pays arabe et d’un ressortissant de tout autre pays qui auront contribué, par leurs œuvres, au développement et à la propagation de la culture arabe dans le monde.

Document(s)