Le Saint-Siège et la 39ème Conférence Générale de l’UNESCO : délégation et contexte des travaux

Paris, 30 octobre - 14 novembre 2017

Accueil > Actualités > Le Saint-Siège et la 39ème Conférence Générale de l’UNESCO : délégation et (...)

Le Saint-Siège participe aux travaux de la 39ème session de la Conférence Générale avec une Délégation représenté par le chef de Mission, Mgr Francesco Follo accompagné par un groupe de cinq membres et vingt experts qui travailleront dans les cinq commissions ad hoc.

La 39ème Session de la Conférence Générale de l’UNESCO se réunit du 30 octobre au 14 novembre 2017 au siège de l’UNESCO à Paris.
La Conférence Générale de l’UNESCO se compose de tous les Etats membres de l’organisation qui sont aujourd’hui 195 Etats.


LES COMMISSIONS :

La COMMISSION EDUCATION se réunira à 10h le jeudi 2 novembre jusqu’à 13h le samedi 4 novembre 2017.
Lire les Points à l’ordre du jour

La COMMISSION SCIENCES NATURELLES se réunira à 10h le lundi 6 novembre jusqu’a 18h le mardi 7 novembre 2017.
Lire les Points à l’ordre du jour

La COMMISSION SCIENCES SOCIALES ET HUMAINES se réunira de 15h le mardi 7 novembre à 13h le jeudi 9 novembre 2017.
Lire les Points à l’ordre du jour

La COMMISSION CULTURE se réunira de 10h le lundi 8 novembre jusqu’à 13h le vendredi 10 novembre 2017.
Lire les Points à l’ordre du jour

La COMMISSION COMMUNICATION ET INFORMATION se réunira de 10h le lundi 6 novembre jusqu’à 18h le mardi 7 novembre 2017.
Lire les Points à l’ordre du jour

Par ailleurs, les membre et les expert travaillerons dans le climat général suivant dont on peut délinéer trois tendances de fond.
1. La croissance des flux migratoires : l’Onu établit à 244 millions le nombre de migrants en 2015, une augmentation de 69 millions par rapport à 2000, où seulement 175 millions d’individus étaient concernés. Ces chiffres recouvrent des réalités très diverses : ils englobent à la fois des réfugiés de guerre (dont le nombre est estimé à 15,7 millions), des migrants économique ou des migrants climatiques. Si les États-Unis représentent le premier pays d’accueil en recevant le 20 % des migrants mondiaux, la diaspora la plus importante dans le monde est constituée actuellement par les Asiatiques, qui sont plus de 40 millions à avoir quitté leur pays natal et sont répartis sur 3 continents : l’Amérique, l’Europe et l’Océanie.
Face à cette situation, l’UNESCO travaille en collaboration avec les Etats membres en vue de promouvoir une culture de l’accueil qui facilite la pleine inclusion et participation des réfugiés et migrants dans les sociétés qui leur ouvrent leurs portes. Notamment l’Organisation est engagée à la fin de garantir une éducation de qualité et des compétences professionnelles pour garantir une vie meilleure aux migrants et aux personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays.
2. Une instabilité politique marquée : de l’Amérique Latine, avec la crise au Venezuela, à l’Afrique, ou plusieurs conflits sont en cours et où la présence de groupes terroristes islamistes empêchent le développement économique du continent qui reste une priorité globale de l’action de l’UNESCO. Sur l’autre rive de la Méditerranée, la crise migratoire a provoqué la remonte des populismes contre l’Union européenne qui doit faire face au même temps à la sortie du Royaume Uni.
3. Le renforcement de la régionalisation du monde : les données de l’Organisation Mondiale du Commerce montrent qu’en 2017 on compte 445 accordes commerciaux régionaux en vigueur, tandis que en 2007 on en avait 375. La concentration au niveau régional des relations politiques et économiques entre les pays du monde concerne directement l’action de l’UNESCO.

Voir aussi :
Le Programme provisoire

PDF - 242.8 ko
Calendrier provisoire de la 39ème session de la Conférence Générale de l’UNESCO

La liste des documents

Le 39 C 5. Projet de résolution.

PDF - 11.9 Mo
Document 39 C-5

La Rubrique CONFÉRENCE GÉNÉRALE

Document(s)

Calendrier provisoire de la 39ème session de la Conférence Générale de l’UNESCO


Document 39 C-5