MUSÉE PIO-CLEMENTINO

Accueil > Actualités > MUSÉE PIO-CLEMENTINO

Le Musée Pio-Clementino doit son nom aux deux souverains pontifes Pie VI (1775-1799) et Clément XIV (1769-1774) qui se sont succèdes et ont permis de rassembler la plus grande collection de sculptures antiques grecs et romaines parmi les quatre que comprend l’ensemble muséal.

Fondée en 1770, le Musée Pio-Clementino est installé dans l’ancien petit Palais du Belvédère. On doit son architecture pour partie au grand architecte de la Renaissance Italienne Donatio Bramante ainsi qu’à l’architecte néo-classique Michelangelo Simonetti .

Si ce musée est remarquable par son architecture, c’est surtout celui qui compte le plus de chefs d’œuvre de l’histoire de l’art : (Laocoon, Torse du Belvédère…).

Chaine Youtube des Musees du Vatican, Musee Pio-Clementino.

Le Musée Pio-Clementino se compose de 10 salles organisées par thématiques qui sont les suivantes :

1) Le Vestibule Carre et le Cabinet de l’Apoxyomene
2) La Salle des Animaux
3) Le Cabinet des Masques
4) La Salle Ronde
5) La Salle du Bige
6) La Cour de l’Octogone
7) Galerie des Statues et Salle des Bustes
8) La Salle des Muses
9) La Salle en Croix Grecque
10) La Galerie des Candélabres

Voir ci-dessous, une description des différentes salles qui composent le Musée Pio-Clementino et les chefs d’œuvres qu’elles abritent. :

1) Le Vestibule Carre et le Cabinet de l’Apoxyomene : il s’agit de l’entrée du musée. Passe ce vestibule, on accède au cabinet de l’Apoxyomene. Parmi les chefs d’œuvre exposes dans cette salle, on peut citer la copie du Ier siècle de l’Apoxyomene de Lysippe (320 a.v J-C)

2) La Salle des Animaux : ces deux pièces renferment un véritable "Zoo de Pierre", elles abritent des marbres qui sont lies au monde de la nature et de la chasse. Parmi ses chefs d’oeuvre, on peut y admirer le fameux Jaguar en albâtre et marbre acheté par Pie VI en 1795.

3) Le Cabinet des Masques : on doit son nom au pavement central de la pièce qui est constitue de mosaïques retrouvées dans la villa de l’empereur Hadrien a Tivoli.

4) La Salle Ronde : Cette pièce est achevée en 1799, voutée dans le gout du Panthéon d’Hadrien, elle abrite un pavement exceptionnel du IIIe siècle ainsi qu’un bassin central monumental en porphyre de la Rome Impériale. Les sculptures de l’Antinoüs Braschi et la fameuse statue de bronze d’Héraclès rythment les niches de cette salle.

5) La salle du Bige : elle renferme des statues et sarcophages aux thématiques athlétiques et traitant des jeux du cirque. Cette salle doit son nom a la statue centrale : deux chevaux tirants un Bige réalisée par Francesco Antonio Franzoni en 1788 avec des restes de statues antiques.

6) La Cour de l’Octogone : cour historique qui abritait autrefois la collection d’antiquités classiques du pape Jules II (1502-1513), il s’agit du plus ancien lieu d’exposition des collections pontificales et certaines statues n’ont pas bougés depuis le XVIe siècle. Parmi celles-ci, deux chefs d’œuvre de l’art grec : l’Apollon du Belvedere (milieu du IIe siècle) et le Laocoon (40-30 a.v J-C).

7) Galerie des Statues et Salle des Bustes : Autrefois loggia du Palais d’Innocent VIII (1484-1492) au Belvédère, cette galerie ornée de fresques de Cristoforo Unterperger abrite pieces maitresses d’œuvres tels l’Ariane endormie achetée par le pape Jules II en 1512 ou encore le César dit Chiaramonti (40-30 a.v J-C).

8) La Salle des Muses  : ouverte au publique des 1784, cette salle au décor rouge Pompéien accueille la collection de statues découverte dans la dite Villa de Cassius a Tivoli. Au centre, la pièce maitresse est le Torse du Belvédère. Cette sculpture grecque d’Apollonios date du Ier siècle a.v J-C et constitue l’un des plus grand chef d’oeuvre de l’histoire de l’art.

9) La Salle en Croix Grecque  : hall d’entrée du musée Pio-Clementino, cette salle abrite les gigantesques sarcophages de marbre porphyre de Sainte Helene (335 apr. J-C), mère de l’empereur Chrétien Constantin et celui de Constance, sa fille (354 apr. J-C).

10) La Galerie des Candélabres : elle tire son nom des magnifiques candélabres de marbres qui rythment les six sections de cette salle à la symétrie impressionnante. On peut y admirer la statue du guerrier Perse (110-120 apr. J-C), retrouvée lors de la construction de palais Médicis de Rome entre 1503 et 1512.

Document(s)

Museo Pio Clementino – Pius Clementine Museum

Il Museo Pio Clementino, che prende il nome da due pontefici del XVIII secolo Clemente XIV Ganganelli e Pio VI Braschi, ha origine dalla collezione cinquecentesca di statuaria antica di papa Giulio II Della Rovere. Il Museo contiene tre grandi nuclei di opere d’arte antica : la statuaria e i ritratti, le opere legate al mondo funerario come sarcofagi e are, e i mosaici. Ospita al suo interno, in cornici uniche come il Cortile Ottagono, capolavori di grande fama quali l’Apoxyomenos, il Laocoonte, l’Apollo del Belvedere, il Torso del Belvedere, l’Antinoo Braschi.

http://www.museivaticani.va/content/museivaticani/it/collezioni/musei/museo-pio-clementino.html

***

The Pius Clementine Museum, which takes its name from two eighteenth century pontiffs, Clement XIV Ganganelli and Pius VI Braschi, originated from the Pope Julius II Della Rovere’s sixteenth-century collection of antique statuary. The Museum contains three large core collections of antique works of art : statuary and portrait busts, works linked to the funerary world such as sarcophagi and altars, and mosaics. The Museum houses, in unique settings such as the Octagonal Courtyard, famous masterpieces such as the Apoxyomenos, the Laocoön, the Apollo of the Belvedere, the Torso of the Belvedere and the Braschi Antinous.

http://www.museivaticani.va/content/museivaticani/en/collezioni/musei/museo-pio-clementino.html

Musica "Limited Music Trade"