MUSÉES DU VATICAN : LE BELVEDERE, CINQ SIÈCLES D’HISTOIRE

Conférence "Le futur a un visage antique", 19 décembre 2017, Vatican.

Accueil > Actualités > MUSÉES DU VATICAN : LE BELVEDERE, CINQ SIÈCLES D’HISTOIRE

Une conférence s’est tenue ce mardi 19 décembre 2017 dans la salle de conférence du Saint-Siège en présence de la Directrice des Musées, Madame Barbara JATTA et de Monsieur Vitale ZANCHETTIN, en charge du bureau de la Surintendance aux biens architectoniques des Musées du Vatican.
Cette conférence marque la fin de trois ans de travaux qui ont permis la restauration de « Loggia del Nicchione » qui domine la cour de la pigne du Palais du Belvédère.

Comme l’ensemble du patrimoine architectural de la Cité du Vatican, le palais du Belvedere est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1984.
À ce titre, et au vue de la convention du 16 novembre 1972 sur la protection du patrimoine mondial et culturel, le Saint-Siège est dans "l’obligation d’assurer la protection et la conservation" du patrimoine culturel situé sur son territoire.
C’est dans cette optique que s’inscrit cette grande politique de restauration.
Pour en savoir plus, voir Vatican et patrimoine mondial

JPEG - 113.2 ko

Le palais du Belvedere par Giuseppe Vasi, 1761.

Cette conférence a été l’occasion de revenir sur plus de cinq siècles d’histoire du Palais du Belvédère. À l’origine, ce palais n’était qu’un pavillon destiné au Pape Innocent VIII (1484-1492). Situé sur la colline du Belvédère, cette villa qui dominait la ville de Rome s’inscrivit comme le signal de l’autorité pontificale. Les différents souverains Pontifes qui se sont succédés sur le trône de Pierre avaient décelé le potentiel exceptionnel de ce bâtiment. Ainsi, on doit au pape Jules II (1503-1513) et au talentueux architecte de la Renaissance Donatio BRAMANTE la modernisation et l’agrandissement du Palais du Belvédère afin de le relier au Palais Apostolique par un système de cours et de terrasses.
Modifié au cours des siècles qui suivirent, le Palais du Belvedere est en grande partie occupé par les collections pontificales des Musées du Vatican.

Cliquez pour en savoir plus sur les collections du Palais du Belvedere.
- http://www.assau.org/muses-du-vatican

JPEG - 79.4 ko

La terrasse de la Nicchione avant restauration.

Après 20 ans de recherche et trois ans de travaux, la terrasse la plus haute du palais du Belvédère retrouve la splendeur de ses premières heures. Grace au travail du bureau de la Surintendance et par un processus de restauration traditionnel à la chaux et aux pigments naturels, cette vigie qui domine la Ville de Rome change de couleur selon l’orientation du soleil.

Cour de la Pigne avec la terrasse de la Nicchione dominant le Palais.

Document(s)