Remise du Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix 2003

À la maison de l’UNESCO, le 21 septembre 2004

Accueil > Actualités > Remise du Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix (...)

La cérémonie de remise du prestigieux Prix Houphouët-boigny pour la recherche de la paix 2004 a eu lieu le 21 septembre 2004, au siège de l’UNESCO à PARIS, les récipiendaires du Prix étant le Dr Mustafa Cerić, Grand Mufti de Bosnie, et le Cardinal Roger Etchegaray, Président Emérite du Conseil pontifical "Justice et Paix", Saint-Siège.
« Le Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix 2003 a été décerné au Cardinal Roger Etchegaray et au Dr Mustafa Cerić, Grand Mufti de Bosnie, en reconnaissance de leur action en faveur du dialogue entre les religions, de la tolérance et de la promotion de la paix dans le monde. Le Jury considère que le dialogue interreligieux constitue un des fondements essentiels de la compréhension entre les peuples et les nations. Il s’agit aussi d’un des défis majeurs de notre temps ».

© UNESCO/ Cyril Bailleul

La cérémonie s’est déroulée en présence de nombreuses personnalités dont :

- M. Henri Konan Bédié, ancien Président de la République de Côte d’Ivoire, Protecteur du Prix ;
- M. Pierre Mazeaud, Président du Conseil constitutionnel français ;
- M. Pierre Messmer, ancien Premier Ministre français ;
- M. Alassane Dramane Ouattara, ancien Premier Ministre du Président Félix Houphouët-Boigny ; République de Cöte d’Ivoire
- M. Jean-Claude Gaudin, ancien Ministre, Vice-Président du Sénat français, Maire de Marseille ; France ;
- Dr Abdelouahed Belkeziz, Secrétaire général de l’Organisation de la Conférence islamique ;
- Dr Abdulaziz Othmam Altwaijri, Directeur général de l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO) ;
- M. Mongi Bousnina, Directeur général de l’Organisation arabe pour l’éducation, la culture et la science (ALECSO) ;
- Mme Nomasanto-Maria Sibanda-Thusi, Représentante du Président de la République d’Afrique du sud ;
- M. Jean Foyer, France, Vice- président du Jury ;
- M. Mário Soares, Portugal, membre du Jury ;
- M. Iba Der Thiam, Sénégal, membre du Jury ;
- M. Andreas Ǻdahl, Suède, membre du Jury ;
- M. Koichiro Matsuura, Directeur général de l’UNESCO ;
- M. Alioune Traoré, Secrétaire exécutif du Prix.

Dans le discours d’ouverture de la cérémonie, M. Alioune Traoré, secrétaire exécutif du prix, a déclaré que la remise simultanée du prix à deux hauts dignitaires de l’islam et du catholicisme voulait être

un signal fort à la communauté internationale pour rappeler l’égale dignité de toutes les religions et que celles-ci, ensemble, de manière solidaire, [...] doivent jouer un rôle essentiel dans la recherche de la paix et l’appréciation mutuelle des civilisations.

PDF - 101.8 ko
PDF - 101.8 ko

Puis M. Henri Konan Bédié, ancien Président de la République de Côte d’Ivoire, Protecteur du Prix a fait une allocution suivie de celle de M. Jean Foyer, Vice-président du Jury, qui a prononcé les mots suivants :

PDF - 104.6 ko
PDF - 111.9 ko

Lors de son discours à l’occasion du prix, le Directeur Général de l’UNESCO, M. Koïchiro Matsuura, a faire l’éloge du Grand Mufti de Bosnie ainsi que du Cardinal Roger Etchegaray en ces termes :

Les lauréats que nous honorons aujourd’hui se sont distingués par leur action au service de la concorde, du dialogue et de la réconciliation. Leur inlassable dévouement à la cause de la paix leur a valu le respect et l’admiration de tous les hommes et de toutes les femmes de bonne volonté.
Vous, Dr Mustafa Cerič, pendant le terrible siège de Sarajevo, vous n’avez cessé d’appeler au dialogue et à la négociation. En votre qualité de guide spirituel de la communauté musulmane de Bosnie-Herzégovine, vous n’avez ménagé aucun effort pour dénouer le conflit qui accablait de malheurs la population bosniaque. Depuis le retour de la paix dans les Balkans, vous ne manquez aucune occasion de diffuser dans les forums internationaux votre philosophie de tolérance, de dialogue des religions et de respect d’autrui.
Vous aussi, Monsieur le Cardinal Roger Etchegaray, vous êtes un ardent bâtisseur de la Paix. Nommé par Sa Sainteté le Pape Jean Paul II à la Présidence du Conseil Pontifical Justice et Paix en 1984, vous avez consacré votre action à la tête du Conseil à promouvoir le respect des droits de l’homme et la justice sociale.
Homme de confiance du Saint-Père, c’est à sa demande que vous prenez, dans le même temps, votre bâton de pèlerin pour aller tenter d’éteindre les foyers de discorde dans le monde. Du Mozambique au Rwanda, de la Bosnie à l’Iraq, du Viet Nam à l’Afrique du Sud, vous vous êtes rendu au nom du Pape dans toutes les régions en crise, apportant à chaque fois des paroles de paix et une médiation aussi discrète qu’efficace entre les belligérants.

PDF - 23.7 ko
PDF - 74 ko

M. Mustafa Cerić, Grand Mufti de Bosnie, co-Lauréat du Prix 2003, et S. Em. le Cardinal Roger Etchegaray, Président émérite du Conseil pontifical « Justice et Paix », Saint-Siège ont alors répondu au jury par les mots suivants :
Discours de M. Mustafa Cerić, Grand Mufti de Bosnie (ci-dessous)

PDF - 121.8 ko
PDF - 132.7 ko

Discours de Son Eminence le Cardinal Roger Etchégaray (ci-dessous) dans lequel il a fait part de ses convictions pour le monde. Sa longue expérience de la diplomatie les a forgées et leur donne une grande pertinence :

PDF - 100.9 ko
Discours du Cardinal Roger Etchegaray
PDF - 132.7 ko

À l’image de ce que cette remise de prix suggère, rappelons que les religions sont au service de la rencontre et de la paix. Le Saint-Siège y travaille surtout avec
- Le Conseil Pontifical pour le dialogue interreligieux,
- Le Conseil Pontifical pour la Promotion de l’unité des chrétiens dans lequel se situe la commission pour les relations religieuses avec le judaïsme

Pour plus d’informations sur la cérémonie de remise du prix :
http://www.unesco.org/new/fr/houphouet-boigny-peace-prize/award/prizewinners/2003-prizewinners/

Voir aussi :
Les raisons de la désignation de Grand Mufti de Bosnie-Herzégovine, Mustafa Cerić et le Cardinal catholique Roger Etchegaray, pour ce prix

Document(s)

Discours du Cardinal Roger Etchegaray