UNESCO : Journée internationale de la lumière, 16 Mai 2018

Saint-Siège et lumière : Observatoire astronomique du Vatican et Encyclique "Lumière de la Foi"

Accueil > Actualités > UNESCO : Journée internationale de la lumière, 16 Mai 2018

Le 16 mai 2018, l’UNESCO a célébré pour la première fois la Journée internationale de la lumière.
La première édition de cette journée qui a réuni des chercheurs de haut niveau, des artistes et des représentants politiques, a permis de célébrer le rôle essentiel de la lumière et des technologies associées dans la science, la culture et l’art, l’éducation et le développement durable, et dans des domaines aussi variés que la médecine, les communications et l’énergie.

Suite au succès de l’Année Internationale de la Lumière qui a mis en évidence l’importance des sciences et des technologies à base de lumière et qui a généré plus de 13 168 activités dans 147 pays,
le Conseil Exécutif de l’UNESCO à sa 200ème session a établi la date du 16 mai comme événement annuel pour la célébration de la Lumière.

Pourquoi cette date ?

Le 16 mai 1960 le physicien américain Théodore Maiman obtint pour la première fois une émission laser au moyen d’un cristal de rubis. La découverte du laser est un exemple de la puissance du progrès scientifiques et de ces bénéfices pour la société.

Pourtant, la Journée internationale de la lumière vise également à mettre en valeur le rôle de la lumière dans l’art et la culture.
En effet, elle a influencé et continue d’influencer la culture humaine. Étudier le lien entre la lumière et la culture tout au long de l’histoire fournit des indications précieuses sur les interactions entre la science, l’art et les sciences humaines, et apporte une meilleure compréhension et appréciation de notre patrimoine culturel.

En ce sens, le Saint-Siège a toujours accordé un rôle très important à la lumière.

Si on parle de la lumière physique, il est impossible de ne pas faire référence à l’Observatoire astronomique du Vatican (en italien : Specola vaticana), l’institution scientifique du Saint-Siège confiée aux jésuites. Fondée en 1582, elle a pour vocation la recherche en astronomie et poursuit ses recherches qui comprennent entre autres les modèles cosmologiques et la classification des étoiles.

Par ailleurs, la lumière est un élément toujours présent dans la réflexion théologique de l’Eglise. Le 29 juin 2013, Sa Sainteté le Pape François a publié son encyclique LUMEN FIDEI, La lumière de la foi dans laquelle il nous invite à redécouvrir la lumière de la foi : "La lumière de la foi possède, en effet, un caractère singulier, étant capable d’éclairer toute l’existence de l’homme. Pour qu’une lumière soit aussi puissante, elle ne peut provenir de nous-mêmes, elle doit venir d’une source plus originaire, elle doit venir, en définitive, de Dieu" (a cet égard, voir aussi https://www.assau.org/lumen-fidei-la-lumiere-de-la-foi) .

Voir le texte de l’encyclique au lien ci-dessous

PDF - 239 ko
Encyclique Lumen fidei

voir Rapport 2016 sur l’Année internationale de la Lumière 2015 :
https://www.assau.org/rapport-de-l-annee-internationale

Un exemple de l’importance de la lumière dans le domaine culturel est donné par la Fête des Lumières, qui a lieu à Lyon chaque année le 8 décembre. A ce sujet, voir https://www.assau.org/le-diocese-de-lyon-france

Document(s)

Encyclique Lumen fidei