UNESCO, 40ème Session de la Conférence Générale

UNESCO : Présentation des travaux de la Commission EDUCATION

du 13 au 16 novembre 2019

Accueil > Actualités > UNESCO : Présentation des travaux de la Commission EDUCATION

La COMMISSION EDUCATION de la 40ème session de la Conférence Générale de l’UNESCO se réunira du mercredi 13 au samedi 16 novembre. Elle débutera avec une Réunion ministérielle de haut niveau consacrée à l’inclusion et à la mobilité dans l’enseignement supérieur le 13 novembre où le Rév. Père Friedrich BECHINA, Sous-secrétaire de la Congrégation pour l’Education Catholique, participera.

PERE FREDRICH BECHINA

MEMBRES ET EXPERTS DE LA DELEGATION DU SAINT-SIEGE

Le Saint-Siège prendra part à cette Commission à travers ses représentants :
-  S.E.Mgr Francesco Follo, Observateur permanent du Saint-Siège auprès de l’UNESCO, participera en tant que Chef de la Délégation du Saint-Siège

MGR FRANCESCO FOLLO


-  Rév. Père Friedrich Bechina F.S.O., Sous-Secrétaire de la Congrégation pour l’Education Catholique, en tant que membre de Délégation ;
-  Dr M. Giovanni Patriarca, fonctionnaire de la Congrégation pour l’Education Catholique, en tant que expert ;

M. GIOVANNI PATRIARCA


-  Père Stefano Del Bove, Professeur de pédagogie à l’Université Pontificale Grégorienne, en tant qu’expert

PERE STEFANO DEL BOVE

Le Saint-Siège prononcera une intervention sur le budget et le programme du secteur de l’Education. Pour savoir plus sur l’intervention du Saint-Siège à la Commission Education à la 39ème Conférence Général (2017) voir le lien : https://www.assau.org/participation-du-saint-siege-a-la-349

A cet égard, l’Education constitue le premier Programme d’activité de l’UNESCO et il s’agit du domaine dans laquelle le Saint-Siège investit la partie majeure de ressources économiques, humaines et spirituelles : il possède presque 220.000 établissements d’enseignement primaire et secondaire et 1.500 universités catholiques.

OBJECTIFS DU SECTEUR EDUCATION

Selon le Document 40 C/5 à approuver à la Conférence Générale, et sur la base d’un budget ordinaire pour l’Education d’environ 80 Millions USD, l’UNESCO propose les objectifs d’action suivants dans le cadre éducatif pour les années 2020-2021 :

1. Réalisation de l’Objectif du Développement Durable 4 : l’UNESCO contribue au Programme de développement durable à l’horizon 2030 en tant que leader mondial pour les cibles liées à l’éducation. L’intention est de donner aux apprenants les moyens d’être des citoyens du monde créatifs et responsables, à travers des formes l’apprentissage formel, non formel et informel, et une éducation équitable, de qualité tout au long de la vie et adaptée au besoin d’emploi.
2. Apprentissage pour les groupes vulnérables : le Rapport mondial de suivi sur l’éducation 2019 de l’UNESCO a été dédié au thème de la migration, le déplacement et l’éducation.
3. Reconnaissance des titres et diplômes dans l’enseignement supérieur  : à ce titre l’UNESCO a adopté une série de conventions régionales et à partir du 2017, elle travaille pour une convention mondiale, en face d’un chiffre en hausse de 5,1 millions d’étudiants en mobilité internationale.

(c) tpi.it

Les principaux thèmes forts des travaux de cette commission sont les suivants :

-  Préparation du Projet de stratégie à moyen terme pour 2022-2029 (41 C/4)
-  Approbation du budget et du Programme I - Education (pp. 38-78, Document 40 C/5, Volume 2)
-  Convention mondiale sur la reconnaissance des qualifications de l’enseignement supérieur (40 C/31)
-  Education et développement durable (Document 40 C/23)
-  Alphabétisation (40 C/25)
-  Mise en œuvre de l’ODD4 (40 C/61)
-  Recommandation de 1993 sur la reconnaissance des études et des titres de l’enseignement supérieur (40 C/35)
-  Ressources éducatives libres (40 C/32)

DOCUMENT 40 C/5 DISPONIBLE CI-DESSOUS

Document(s)