« FEMME EGLISE MONDE » : COMME DES BREBIS AU MILIEU DES LOUPS

Le nouvelle numéro de juillet 2019 du mensuel de l’Osservatore Romano

Accueil > Actualités > « FEMME EGLISE MONDE » : COMME DES BREBIS AU MILIEU DES LOUPS

Continue l’activité de l’Osservatore Romano dédiée aux problèmes et à la prospérité de l’univers féminin dans l’Eglise, à travers le mensuel "FEMME EGLISE MONDE".

L’Osservatore Romano, quotidien politique et religieux, publie un supplément sur les femmes intitulé « Femmes Eglise monde ».

Raffaello, Les vertus cardinales et théologiques, ’Stanza della Segnatura’. Rome, Musées du Vatican.

Ceux qui me cherchent me trouveront

Proverbes 8, 17

  Le supplément mensuel, consacré aux les femmes et à leur rapport avec l’Eglise dans le monde entier, guide le lecteur en profondeur à travers des réflexions qui s’inspirent de la théologie, de la littérature, des arts et de l’expérience narrée, offrant des clés d’interprétation qui peuvent parfois démêler les nœuds de notre présent.

    Le numéro de juillet 2019 met l’accent sur une vertu féminine spécifique : la Prudence. Elle est aussi rappresentée comme une figure féminine, allégorique et symbolique à la fois, image d’une force morale "intemporelle", c’est le centre thématique autour duquel sont formulés les articles du présent numéro, qui porte le titre "Comme des brebis au milieu des loups. La vertu de prudence et de liberté”.

   Le titre, qui cite l’Évangile de Matthieu (Mt 10, 16-22), nous introduit dans le même passage où les paroles de Jésus laissent à ses disciples le message Estote prudentes sicut Serpentes, d’où l’iconographie chrétienne s’inspirerait pour ses formes de représentation de la vertu de Prudence.

 

Voorzichtigheid, Prudentia, Lucas Vorsterman. Amsterdam, Rijksmuseum.

   Parmi les quatre Vertus Cardinales, la Prudence personnifie la vertu de la cognition vraie et certaine, avec une triple regard sur le passé, le présent et le futur : un véritable fil rouge des articles dans cette nouvelle édition. La prudence réfléchit aux choses passées, observe les événements présents et voit devant elle ceux à venir. Combien en est tirée, image perturbatrice, surtout si on la compare à l’estimation actuelle du temps, percu comme accéléré et consommateur, qui échappe aux mains de l’homme contemporain.

 

Nantes - Basilique Saint-Pierre. La Prudence, tombe du duc François II de Bretagne et de son épouse Margaret de Fox, détail.

  Les trois visages de la Prudence sont une condition de l’ordre de toutes choses : à la lumière de cela, les articles de l’edition de juillet 2019 redécouvrent sa valeur, des images de la littérature à la maternité, des exemples et histoires d’actualité aux appels au discernement pour une voie de la vérité : prudentiores sunt filij huius sæculi filiis lucis.

 

Pietro da Cortona, le triomphe de la Divine Providence. Rome, Palazzo Barberini.

  Vous pouvez trouver tous les numéros de la revue sur le site de l’Osservatore Romano en cliquant sur les liens suivants :

- en français : http://www.osservatoreromano.va/fr/supplement/comme-des-brebis-au-milieu-des-loups ; 

- en anglais : http://www.osservatoreromano.va/en/supplement/sheep-among-wolves ; 

- en italien : http://www.osservatoreromano.va/it/supplement/come-pecore-mezzo-ai-lupi

 

  La rédaction de ce supplément est sous la direction du Secrétariat pour la Communication, le nouveau dicastère de la Curie romaine qui regroupe tous les organismes du Vatican qui s’occupent de la communication.

 

 

Redigée par Elena De Panfilis

Voir le magistère concerant les femmes : https://assau.org/femmes