La semaine africaine à l’UNESCO - Édition 2019 Thème : Paix, innovation et développement durable en Afrique

Thème : Paix, innovation et développement durable en Afrique

Accueil > Actualités > La semaine africaine à l’UNESCO - Édition 2019 Thème : Paix, innovation et (...)

Du 20 au 24 mai 2019, la Maison de l’UNESCO a vibré au rythme de l’Afrique. Célébrée au siège de l’organisation depuis 2003, la semaine africaine a été initiée dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de l’Afrique, le 25 mai qui célèbre la commémoration de la création de l’Organisation de l’Unité africaine (OUA) le 25 mai 1963 à Addis-Abeba, en Ethiopie.

La joie de l’innocence, œuvre du peintre Sidibe A. Musa @UNESCO le 23.05.2019 Crédit photo : Cindy Lakoumba

Organisée par le Groupe Afrique de l’UNESCO, organe composé de 54 États membres du continent africain, la semaine africaine est un événement annuel qui met en valeur la diversité des cultures, la richesse du patrimoine africain, l’innovation et le rapprochement entre les peuples durant une semaine, à travers des expositions, séances de cinéma, rencontres, coin des auteurs, conférences, espaces d’innovation, divers ateliers, soirée de gala et bien plus.
Le jeudi 23 mai 2019, dans le cadre de la conférence de la semaine africaine sur « l’innovation au service du développement durable en Afrique », l’occasion a été saisie pour découvrir des nouvelles technologies, des innovations dans le domaine numérique et alimentaire, mais également mettre en avant les priorités de l’Afrique pour le développement durable.
Le thème de cette conférence a été abordé sous deux angles.
1. Les effets de l’innovation sur le développement durable en Afrique.
2. Les startups africaines et l’employabilité des jeunes.

Durant ces deux thématiques des sujets tels que l’accès à l’eau potable, à l’énergie sur tout le continent africain, à l’éducation pour tous, à la production locale, à la santé, à l’égalité des genres, à la lutte contre le chômage, à l’écologie, à l’entrepreneuriat et bien plus encore ont été abordés. Lors de cette conférence il a été important de souligner la place qu’occupe les femmes africaines dans l’entrepreneuriat. En effet, les femmes africaines sont les premières entrepreneures dans le monde. Selon la dernière étude publiée par le cabinet Roland Berger, le 27 septembre 2018 à l’occasion du sommet Women in Africa, près de 24 % des femmes africaines en âge d’exercer un emploi se lancent dans la création d’entreprises.
Naïma Korchi, fondatrice du Africa Women’s Forum, qui milite pour valoriser le potentiel des femmes africaines a pris la parole lors de la conférence et a déclaré que «  les femmes africaines sont les premières entrepreneures dans le monde, malheureusement on les voit très peu. La plupart sont dans l’informel, ceci pour deux raisons, le plus gros obstacle est financier. Malheureusement les banques leur demandent souvent des conditions de ressources de garanties, qu’elles n’ont pas (…) elles ont peu d’accès au financement, c’est la raison pour laquelle elles restent souvent dans l’informel. L’autre obstacle est l’accompagnement et la formation. C’est pour cette raison que leur entreprise reste souvent de petite taille et est parfois très fragile, parce qu’elles n’ont pas de compétences pour la faire tourner ».
Cette semaine africaine qui a rassemblé les 193 États membres de l’UNESCO, s’est achevée le vendredi 24 mai 2019 par une soirée de Gala et un cocktail-dînatoire.

Article rédigé par Cindy Lakoumba

Liens utiles :
- Edition 2018 de la semaine de l’Afrique : https://assau.org/la-semaine-de-l-afrique-a-l-unesco
- Edition 2017 de la semaine de l’Afrique : https://www.assau.org/ouverture-de-la-semaine-africaine Retour ligne manuel
- Action de l’UNESCO en faveur de la culture de la paix en Afrique https://www.assau.org/unesco-culture-de-paix-en-action

Le Saint-Siège partage avec l’UNESCO la priorité Afrique. Retour ligne automatique
Au niveau de la réflexion théologique, cette priorité est témoignée par AFRICAE MUNUS, l’exhortation post-synodale du Pape Benoit XVI concernant le role de l’Eglise dans ce continent. Voir le document en PDF ci-dessous :

AFRICAE MUNUS, Pape Benoit XVI , 2011
Du côté de l’activité internationale et diplomatique du Saint-Siège, Sa Sainteté le Pape Francois s’est rendu en Afrique en 2015 pour porter son message de paix sociale et religieuse dans le continent. Retour ligne automatique
Dans ce sens, le 11 mai 2018 au Mozambique il a inauguré l’ouverture du nouveau siège africain de Scholas Occurrentes, une ONG internationale de droit pontifical soutenue par le pape François qui oeuvre en faveur de la promotion de la culture de la paix par le milieu éducatif.

Document(s)