UNESCO, 40ème Session de la Conférence Générale

UNESCO : Intervention du Saint-Siège à la Commission SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES

du 20 au 21 novembre 2019

Accueil > Actualités > UNESCO : Intervention du Saint-Siège à la Commission SCIENCES HUMAINES ET (...)

La COMMISSION SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES de la 40ème session de la Conférence Générale de l’UNESCO s’est réunie du mercredi 20 au jeudi 21 novembre.

Dr M. Tebaldo Vinciguerra, en tant que membre de la Délégation du Saint-Siège (pour sa composition voir ci-après), a prononcé une intervention, dont le texte est disponible ci-dessous :


MEMBRES ET EXPERTS DE LA DELEGATION DU SAINT-SIEGE

Le Saint-Siège prendra part à cette Commission à travers ses représentants :
-  S.E.Mgr Francesco Follo, Observateur permanent du Saint-Siège auprès de l’UNESCO, participera en tant que Chef de la Délégation du Saint-Siège ;
-  Dr M. Tebaldo Vinciguerra, Spécialiste du Dicastère du service du développement humain et intégral, en tant que membre de Délégation.
-  Père Brice de Malherbe, Professeur de bioéthique à la Faculté de Théologie Notre-Dame de Paris, en tant que expert ;

Délégation : Père Brice de Malherbe, M. Tebaldo Vinciguerra et Mlle Deborah Veraldi


-  Père Gilles Reithinger, Expert d’Education, Missions Etrangères de Paris (M.E.P.) ;

PERE GILLES REITHINGER


-  Dr Mme Florence Motte, experte en Sciences Humaines et Sociales.

Délégation du Saint-Siège : M. Tebaldo Vinciguerra et Mme Florence Motte

Les Sciences Sociales et Humaines constituent le troisième Programme d’activité de l’UNESCO. Elles permettent de réfléchir sur les courants des pensées à dimension culturelle et religieuse y compris les aspects éthiques. Sa Sainteté le Pape François dans son encyclique Laudate Si’ explique que « Nous avons besoin de renforcer la conscience que nous sommes une seule famille humaine. Il n’y a pas de frontières ni de barrières politiques ou sociales qui nous permettent de nous isoler, et pour cela même il n’y a pas non plus de place pour la globalisation de l’indifférence » (n. 52).

OBJECTIFS DU SECTEUR SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES

Selon le Document 40 C/5 à approuver à la Conférence et sur la base d’un budget ordinaire pour les Sciences Sociales d’environ 26 Mio USD, l’UNESCO propose des objectifs d’action dans le cadre social pour les années 2020-2021 comme ci-après :

1. L’inclusion sociale, la réduction des inégalités, la lutte contre le racisme, la promotion des droits de l’homme pour tous et des valeurs éthiques (pp.135-137 – Document 40 C/5).
2. L’encouragement du dialogue interculturel (Document 40 C/5, pp.138-139).
3. La réflexion sur l’éthique des sciences et des technologies. L’UNESCO se prépare à établir de nouvelles normes sur l’impact des innovations pour défendre la dignité humaine, la paix et la justice (Document 40 C/67).
4. Le développement du potentiel des jeunes. Dans le cadre de la Stratégie des Nations-Unies pour la jeunesse 2030 approuvée en 2018, l’UNESCO est en train de s’engager pour la création d’espaces dédiés aux jeunes pour développer leur potentiel (pp.138-139 – Document 40 C/5).
Pour le Forum des Jeunes à l’occasion de la Conférence voir le lien : https://www.assau.org/11eme-forum-des-jeunes

Les principaux thèmes forts des travaux de cette commission sont les suivants :

-  Approbation du budget et du Programme III – Sciences Sociales et Humaines (pp. 126-139, Document 40 C/5, Volume 2)
-  Ethique de l’intelligence artificielle (Document 40 C/67)
-  Conclusions du Forum des jeunes (40 C/19)
-  Transformations Sociales (40 C/REP/16)
-  Commission mondiale d’éthique des connaissances scientifiques et des technologies (40 C/REP/18)

DOCUMENT 40 C/5 DISPONIBLE CI-DESSOUS :

Document(s)